Le prix de la vanité

Ferrari_512tr
Comment reconnaître un authentique passionné d’automobile d’un frimeur fortuné ? Ce n’est pas évident au premier abord, car les deux roulent dans une belle voiture. Entre deux propriétaires de Ferrari, par exemple, comment distinguer le fin connaisseur du m’as-tu-vu ?
C’est très simple, le second conduit volontairement sa voiture là où il y a un maximum de monde. Les centres-villes bondés du samedi après-midi constituent son terrain de jeu favori. Le véritable féru de belles mécaniques, au contraire, circule sur les routes les plus désertes possibles. Il n’a, en effet, pas l’intention de rester en première toute la journée.
Certains se demanderont peut-être ce qui peut pousser un homme à signer un chèque de 200.000€ alors qu’il n’est pas passionné par l’objet de son achat. C’est que, s’il n’est pas mû par la passion, il agit sous l’emprise de la vanité, qui le conduit à rendre un culte aux autres hommes. C’est pour les atteindre, attirer leur attention, s’affirmer sous leurs yeux dans l’espoir d’être envié, qu’il a fait l’acquisition d’une Ferrari.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s